Réfléchir à deux fois avant d'acheter en ligne

Plus de quarante deux-heures de travail, parfois de nuit. Plus de vingt kilomètres parcourus quotidiennement dans les allées. Pressé comme un citron, il n’aura droit qu’à deux pauses de vingt minutes parfaitement encadrées. Il sera fouillé après chaque période de travail. Son rendement sera surveillé grâce à un système de gestion totalement informatisé. Chaque supérieur hiérarchique sait, en temps et en heure, quel article un packeur est en train d’emballer ; quel produit un pickeur est en train de prélever ; dans quelle zone de rayonnage il se trouve ; à quel rythme il travaille ou quels sont ses temps de pause suspects. Il peut ainsi calculer la productivité de son salarié et déduire de ces chiffres de nombreuses informations. Car le but, chez Amazon, c’est de toujours améliorer son rendement. Bienvenue dans le monde du stakhanovisme et du travail à la chaîne.

Ici : http://www.lesinrocks.com/2013/05/02/actualite/un-infiltre-chez-amazon-11390806/

Rentrer dans les rangs

If you place 32 metronomes on a static object and set them rocking out of phase with one another, they will remain that way indefinitely. Place them on a moveable surface, however, and something very interesting (and very mesmerizing) happens.

The metronomes in this video fall into the latter camp. Energy from the motion of one ticking metronome can affect the motion of every metronome around it, while the motion of every other metronome affects the motion of our original metronome right back. All this inter-metranome "communication" is facilitated by the board, which serves as an energetic intermediary between all the metronomes that rest upon its surface. The metronomes in this video (which are really just pendulums, or, if you want to get really technical, oscillators) are said to be "coupled."

Robots faiseurs de pâtes et Real Humans

Je voulais parler d'une série qui passe pour l'instant sur arte, Real Humans, qui parle d'un monde où les robots sont devenus monnaie courante et dont l'existence pose une série de problèmes éthiques (un article sur Slate ici : http://www.slate.fr/life/70345/real-humans-risque-rupture-loi-robotique) .

Puis aujourd'hui je tombe sur ceci : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=ukNkCnNJuR8

Un restaurateur chinois a inventé un robot faiseur de pates. Son achat est remboursé endéans les trois mois de salaires que couterait un humain faisant le même travail. Les restaurateurs trouvent qu'il travaille mieux qu'un chef humain, et les clients disent que "les pâtes sont aussi bonnes que si elles étaient faites par un humain".

Bien que le robot ressemble plus à un grand jouet fisher price, je me prends parfois à penser que les questions soulevées par la série vont peut être un jour nous péter à la gueule. En vrai.

Tournage du film "Vanitas"

Pendant ce mois d'avril, j'ai participé au tournage du long métrage "Vanitas" (titre provisoire) d'Oscar Spierenburg. Mon rôle sur le tournage, opérateur caméra et mercennaire. Comme c'est un tournage en toute petite équipe, chacun a fait un peu de tout, dans mon cas, apprendre vite fait une caméra que je ne connaissais pas (une red one et une scarlet), gérer les médias, les backups, l'exposition, la lumière et la mise au point. Du gros boulot qui m'a appris pleins de choses. Le résultat en 2014.

Vous pouvez voir le teaser ici : http://vanitas.apertus.org/trailer/

Quelques photos du tournage ci-dessous, les dernières sont de Walter Grimm.